Logo de La Batelière, Coopérative Funéraire Nancy

Avis de décès de Pierre NEU à Vandœuvre-lès-Nancy

Avis publié le 16 décembre 2023

Pierre NEU

Cérémonie funéraire

Pierre nous a quittés le 14 décembre, après 2 mois d’hospitalisation. Il est parti sereinement, entouré de ses proches.

À part la douleur causée par son départ pour son dernier voyage… Sa vie a été un long chemin, pas toujours tranquille, mais c’était son bonheur, un volant entre les mains, depuis tout petit… Souvenir des courses de caisses à savon dans l’avenue de Boufflers avec ses frères.

Il est né le 18 août 1934 à Nancy. Il est l’aîné d’une fratrie de 4 garçons et 2 sœurs. Vivant rue François de Neufchâteau à Nancy, quartier du Sacré-Cœur qu’il aimait beaucoup, il a grandi sur les banquettes des bus de ses parents, Paul et Marie-Antoinette, au sein de l’entreprise familiale créée par son grand-père en 1919, grand-père dont il avait hérité du prénom… Toute une lignée de P.NEU… c’était prémonitoire… La route était faite pour lui.

Après une enfance heureuse, et parfois douloureuse, bercée par la présence et l’aura de son grand-oncle, le cardinal Tisserant… On comprend mieux la source de sa foi…

À 18 ans, permis en poche, le voilà au volant du Citroën P45, et ainsi commence son aventure sur les chemins de toute l’Europe… Avec des groupes de Nancy et d’ailleurs : clubs sportifs d’athlétisme et surtout de rugby… passant du CAN, SUL devenu SLUC, de Villers à Seichamps, de l’ASPPT à Dieulouard. Sans oublier les clubs de Lunéville, Toul, Pont-à-Mouson… Que de souvenirs, de passions, qui l’ont mené sur tous les terrains du Grand Est et… oui, du Royaume-Uni et également de la Roumanie. En souvenir, toute l’équipe de Roumanie, un soir de tournée à Nancy, s’est regroupée dans la salle à manger chez lui, à Laxou.

Il a souvent été le 15ème homme, en chaussant les crampons pour aider « les copains ». Le rugby était l’une de ses passions, avec la peinture et les miniatures de bus (près de 2000). Sa passion du rugby l’a habitée jusqu’à il y a 2 mois car il était le Papy Goûter des enfants de l’école de rugby de son club de cœur, le NSR.

  • 1954-1956 : sombre époque, la Guerre d’Algérie, avec l’espoir permanent de rentrer retrouver Paulette, son amour.
  • 1957 : grande année. Le cardinal Tisserant unit Pierre et Paulette, au cœur de la Basilique de Sion… Avec l’arrivée au foyer de ses 3 filles qui ont égayées sa vie : Catherine, Véronique et Fabienne (et hélas, pas de fils P... pour la continuité de la lignée).
  • 1963-1972 : Lupcourt, grande période de sa vie… Nombre de jeunes des villages du Vermois ont pu découvrir l’une de ses passions : les sports d’hivers. Le samedi soir, à la patinoire, et le dimanche dans les champs de neige des stations vosgiennes. Les colonies du Sacré-Cœur lui ont fait découvrir son paradis sur terre : les Aiguilles d’Arves en Maurienne. Saint Jean d’Arves, lieu de vacances de la famille, 3 générations y sont passées. Il a permis de sauver la Chapelle du Collet, en créant une association, suite à un incendie. Rénovée depuis, elle accueille de nouveau des visiteurs.
  • 1972 : reprise de l’entreprise de ses parents et arrivée à Laxou… Une nouvelle vie… Et des nouvelles têtes au volant : les filles et leurs maris. Les petits-enfants Céline, Frédéric, trop vite parti, Nicolas, Aurélie, Marie… sur les banquettes, derrière leur chauffeur adoré. Laura, Franck, Ayat n’auront pas connu ce plaisir tout comme les arrières-petits-enfants, Marion, Ewa, Solène, Adeline, Valentin. Les voyages rugby avec les clubs du coin, et parfois des copains rugby pour l’aider à conduire avec Éric, dit l’enrobé, et notre président, trop vite parti, qui l’attend de pied ferme, Olivier Heyd. Sa ferveur dans la profession l’a fait être apprécié par beaucoup de transporteurs, comme collègues, voire amis ensuite, les entreprises tps Mehut-Renaux – Autocars Langrois, Mathieu entre autre, sans oublier surtout Thiébaut, à Bayon. Merci Serge, pour ta présence auprès de lui, il connaissait ton numéro par cœur.
  • 1990 : fin de l’épopée P.NEU… Pierre continue sa carrière de chauffeur, jusqu’à la limite autorisée de 70 ans. Il part en retraite… L’arrivée à Pulnoy : vie associative active… Les anciens de Pulnoy, le club de peinture, toujours le rugby et le Club Tourtel à Vandœuvre, dont il est le Président, après avoir succédé à Paulette.

Au revoir Papy Pierre… Garde-nous quelques places dans ton bus céleste qui sera sûrement très long pour conduire tous ceux qui t’ont aimé et apprécié… Au son de l’accordéon.

Pour ce futur voyage, afin de retrouver tous ceux qui l’attendent là-haut, il aura avec lui, pour suivre son chemin et ne pas se perdre, une carte Michelin, et pas de GPS qu’il avait en horreur. Il portera un maillot de son club de rugby fétiche, NSR, et la casquette de l’ASM Clermont, club de sa dernière idole des terrains, Morgan Parra… La famille Parra, Tonio, Manu (beau boulot Bébel)… Des dessins des enfants de l’école de rugby… Un ballon ovale pour garder la forme… Un petit bus miniature Berliet PCK8, qui était le symbole des premiers émois avec Paulette… Et petit clin d’œil, une étiquette de voyage de son entreprise est accrochée à son cercueil, au cas où il s’égarerait sur les routes célestes, car ayant la phobie des bouchons, il était friand des petites routes… Nombres de fois, nous nous sommes retrouvés dans des chemins hors cartes, mais qui nous menaient au but…

Bonne route et à bientôt à la gare routière… On t’aime.

Souvenirs photos

Liens utiles

Messages des proches

30 messages

  1. La lutte contre la maladie est finie reposez en paix
    Vous allez retrouver votre femme au bout de 9 ans en laissant certe la famille ds la douleur mais pour le bien de tt le monde vs ne souffrez plus et ça c’est le plus important.
    Tte mes condoléances a ce patient qui était rigolo.
    Catherine, Patrick et tte la famille nous vous présentons nos sincères condoléances .
    Je manquerais pas d’être présent mardi afin de vous accompagner ds ce dur moment.
    Fabrice

  2. Je me souviens de Pierre, une très belle personne, passionnée et motivée. Toujours présent pour épauler, guider, motiver et rassurer.

    Pierre était une personne formidable, il quelqu’un avec qui on pouvait ses propres passions. Toujours souriant et prêt à aider.

    J’ai été très attristé d’apprendre son départ,

    Pierre tu vas nous manquer. Mais comme on dis souvent, c’est n’ai qu’un au revoir.

    Mes sincères condoléances aux proches, amis de Pierre.

  3. Pierrot tu va nous manquer, je t est connu y a plus de 25 ans, tu était déjà notre papy goûter du rugby, et des année plus tard tu était le même papy pour mon fils, que d année passé à côté de nos loups. Je te souhaite un bon voyage, entouré de tes proches. Adieux notre Pierrot ❤️. Famille carré (Léo carré)

  4. Mon pierrot un petit bonhomme avec un grand cœur.
    Que de souvenirs
    Tu vas me manquer mon pierrot.
    Je suis de tout cœur avec vous.
    Marie

  5. Aurevoir Pierrot, tu vas manquer à tes proches et au club. Ton capital sourire et sympathie toujours à 200 % dans nos cœurs et nos souvenirs. Je me souviens des goûters des enfants et de nos franches rigolades sans compter à bien réclamer aux enfants un sourire et les mots magiques. C’est ça la vie d’un club les résultats certes mais les gens comme lui qui font de nos vies des bons souvenirs aurevoir mon Pierrot.

  6. Merci encore pour ta bonne humeur et ta dévotion pour les petits lou
    Ma plus grande joie est d´avoir pu t´emmener et partager avec toi le séjour en Italie
    Bon voyage pierrot

  7. Merci Pierrot pour ce que tu as apporté à tous ceux qui ont croisé ton chemin, pour tes valeurs, ta gentillesse et ton aura. Tu es quelqu’un que l’on n’oublie pas.
    Les enfants du NSR t’aiment beaucoup et tu vas leur manquer, ils t’ont déjà applaudi au dernier entraînement et ils penseront à toi, après chèque entraînement, chaque tournoi…
    Bon voyage Pierrot

  8. Evelyne et Pascal présentent leurs sincères condoléances à toute la famille et nous vous souhaitons beaucoup de courage pour les jours à venir. Il est très douloureux de perdre un proche, il faut simplement se rappeler les bons souvenirs passés avec eux . Papy Pierre a eu une vie bien remplie, il a bien mérité de se reposer auprès de l’amour de sa vie et de continuer leur chemin ensemble tout en veillant sur leur famille.
    Sincères Amitiés à la famille. Pascal.

  9. Nos pensées vous accompagnent cher Pierrot, reposez en paix. Merci pour tout ce que vous avez fait pour les enfants auxquels vous manquez déja

  10. Toutes nos condoléances à votre bien aimé qui est parti vers d’autres cieux de la part Stéphane, Eric et Didier.

  11. Repose en paix Pierrot et beaucoup d enfants et mêmes de grands enfants se souviendront de toi.
    Tu étais notre gouter chaud et conviviale après des entrainements sous la neige ou la pluie.
    Tu étais la mémoire de notre club avec ces différents noms et histoires.
    Et j espère que d’en haut tu seras toujours la, à supporter le stade Matter.

  12. Tu vas nous manquer Pierrot.
    Ton regard espiègle lors de la distribution des goûters, ta bonne humeur et ta gentillesse, tout ça va faire défaut au petits comme aux grands à la fin des entraînements.
    Mes sincères condoléances à la famille

  13. Cher papy Pierre
    Votre personnalité sympathique, créative, et attachante occupera pour toujours une place privilégiée dans notre esprit et dans notre cœur.
    Nous avons une pensée pour tous vos proches qui traversent cette épreuve difficile, nous leur présentons nos plus sincères condoléances

  14. Depuis que j’ai débuté le rugby a 4 ans en 2015 Pierrot préparait le goûter après chaque entrainement il nous donnait le goûter et ça nous apporter le sourire, le bonheur.
    Je pense que tes goûters vont nous manquer et ta présence au sein de notre club aussi.

    Petite anecdote, Pierrot ne nous donnait pas le goûter quand on ne disait pas « bonjour », « stp », « merci ». c’est un souvenir que j’ai de lui et il avait bien raison.

    Toutes mes condoléances, repose en paix.

    Arthur Pottie M14

  15. Pierrot : il n’est pas de mot pour te remercier de tout le temps passé auprès des p’tits loups du club. Tu étais bien plus que papi goûter. Toujours de l’énergie, de l’enthousiasme. Un sourire et des anecdotes à foison ! Sans oublier tes talents de danseur, aux bals du club tu en as fait dansé des mamans de p’tits loups ! Nous te souhaitons un bon dernier voyage et tu resteras dans nos cœurs pendant encore longtemps. Toutes nos pensées vont en soutien à ta famille.

  16. Bon voyage Pierrot!
    Les bons goûters, les anecdotes, les plaisanteries avec l’oeil malicieux et le sourire en coin…..
    Les fins d’entraînements ne seront plus les mêmes.
    Restera dans le souvenir des enfants (et des parents) la gentillesse et les valeurs de partage.

  17. Pierrot
    Quel bonheur de t’avoir côtoyé. C’est grâce à des bénévoles comme toi qu’un club vie. Toujours souriant, toujours un mot sympa pour chacune et chacun, adulte ou enfant. Tu laisseras un souvenir indélébile dans nos cœurs et surtout celui des enfants. Les goûters de l’EDR n’auront plus tout à fait la même saveur…
    Bonne route Pierrot.

  18. Merci Pierrot, je t’ai toujours connu à prendre soin de nos petits loups par tous les temps. Tu étais un visage éternel de notre club et tu resteras à jamais dans nos cœurs. Repose en paix, tu l’as bien mérité et retrouve notre Olivier qui doit se réjouir de te retrouver .
    Je t’embrasse

  19. Allo Pierrot
    Tes appels téléphoniques vont me manquer
    Tu étais le rapporteur du club de rugby
    Toi qui m a connu jeune joueur, je n oublierai pas nos déplacements sympathiques
    Nous parlerons certainement encore longtemps de toi avec Lili et Jacques Klingebiel
    Mon épouse Betty et moi même présentons nos sincères condoléances à toute la famille
    Penserons bien à vous mardi matin

  20. La vie est faite de belles rencontres. La notre date d’il y a plus de 10 ans, au stade Matter, forcément !
    Que de souvenirs qui resteront gravés, comme ton sourire, dans nos cœurs et dans celui de nos enfants.
    Repose en paix mon Pierrot. Mes sincères condoléances à ta famille.
    Laurence, une de tes belles !

  21. Qui va me faire valser au bal du rugby maintenant que tu es parti !!???
    Quelle chance de t’avoir croisé Pierrot ! Tu représente l’essence même du bénévolat et je suis certaine que tout ces gamins à qui tu préparais le goûter et tous ceux qui t’ont côtoyé au club te garderont au chaud dans leur cœur.
    Bon vent Pierrot, fais une bise à Olivier en arrivant là haut !!!.

  22. Bonne route Pierrot.
    Nous avons d’abord appris à nous connaître via les enfants, puis à nous apprécier par nos discours et anecdotes respectifs.
    Une vie à enrichir celle des autres par le mot juste et percutant, la narration d’un ballon ou de la vie d’un joueur.
    Simplicité du personnage que tu étais, exigence avec toi-même jusqu’à une fidélité inlassable au club dans toutes ses incarnations successives.
    Un goûter qui était la poursuite des entraînements dans l’apprentissage de la vie.
    La météo ne pouvait changer la partition. Seule la maladie pouvait freiner tes ardeurs de présence au goûter des plus jeunes, l’impatience du retour sublimait les difficultés.
    Une passion des bus qu’ils soient à conduire ou à pousser d’une main. Le col de la Croix-de-Fer n’avait plus de secret sous les roues des bus que tu y conduisais.
    Sincères condoléances à toute ta famille…

  23. Reposez en paix papy Pierre .

    Merci pour votre bonne humeur ( à chaque coups de ciseaux ).

    Toujours le petit mot pour me faire rire .

    Merci pour votre gentillesse , votre humour …

    Bon voyage aux bord de votre bus Papy .

    Laure ( la coiffeuse )

  24. Pierrot, tu étais un repère au club house du NSR pour les gamins, et pour nous les parents.

    Accueillant, chaleureux, malicieux, et jamais jaloux d’une page d’histoire du club ou de discuter la compétition en cours, tu contribuais à l’ouvrir à tous, dans l’esprit de l’ovalie, et tu étais un exemple de dévouement pour nos jeunes.

    Tristan et moi avons été heureux de te connaitre, tu resteras dans l’imaginaire de ces années, nous ne t’oublierons pas. Puisque décidément les bus et les ballons roulent, au revoir, bon voyage et merci chef !

  25. Nous n’avons pas de mot en ce moment douloureux mais nous avons pleins de souvenirs de Pierrot, de sa gentillesse, de sa disponibilité. Chloé, Thomas qui ont apprécié tes goûters, toujours de petits mots pour nos enfants.
    Malheureusement, nous ne pourrons être présent à la cérémonie mais nous y serons avec le cœur et la pensée.
    Toutes la famille se joint à moi pour vous présenter nos plus sincères condoléances.

  26. Pierre fut longtemps un vacancier fidèle à Saint Jean d’Arves : il louait une maison au hameau du Mollard et aimait faire découvrir et apprécier notre vallée aux Lorrains qu’il amenait régulièrement dans les autocars de la société de voyage qu’il dirigeait à Nancy.

    Quelques années après l’incendie de la chapelle du Collet, il fut avec sa voisine Alphonsine Coche dite « La Mémé », le premier à vider la chapelle de ce qui l’encombrait…
    Puis d’autres ont suivi… et la chapelle fut restaurée : c’était en 1980.

    Pierre était très attaché à cette chapelle et à notre vallée des Arves : durant les dernières années, il y revenait séjourner autant que possible avec sa fille Catherine et son beau-fils Patrick.
    Il fut jusqu’à ses derniers jours un fidèle et fervent zélateur de notre association, membre adhérent et généreux contributeur…

    Nous n’oublierons pas sa générosité, son enthousiasme et son amour de la vie, son humour aussi, sa fidélité, la douceur de son regard souvent humide d’émotion, sa sensibilité et son immense respect envers chacune et chacun.

    Nul doute, cher Pierre, que Paulette et beaucoup d’Arvains t’accueilleront avec joie et gratitude au Royaume de l’Au-Delà.

    Merci pour tout ce que tu nous as donné, pour tout ce que tu as été.

    Et si…
    De là où tu es, peux-tu, encore, de temps en temps, nous regarder, nous sourire, nous rappeler à l’ordre ou nous encourager ?…

    Sacré Pierre, va !…

  27. Pierrot a eu une vie bien remplie, dont une partie par le rugby.
    C’était un bénévole exemplaire et un homme très attachant, toujours avenant et souriant.
    Qu’il repose en paix avec le sentiment du devoir accompli.
    Toutes mes condoléances à sa famille.

  28. Merci Pierrot pour votre présence au bord des terrains à l’issue des entraînements des « petits ». Merci pour ces moments de partage que vous leur avez offerts. Merci aussi et surtout pour votre sourire éclatant.
    Je suis à peu près certain que mon fils, Thomas, est resté les premières semaines de M10 essentiellement pour vos goûters.

Laisser un message

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Autres avis de décès récents

Kimberley VIARD

Camille GRAVEL

Madeleine THIEBAUT

Vous souhaitez anticiper vos obsèques à proximité de Vandœuvre-lès-Nancy ou celles d'un proche ?

Notre coopérative funéraire vous accompagne dans toutes les opérations funéraires et vous informe en toute transparence

affiche balade contée La Batelière
31 octobre 2023

Une balade contée au cimetière de Jarville-la-Malgrange, par La Batelière

mieux comprendre l'organisation des obsèques
18 septembre 2023

Mieux comprendre l’organisation des obsèques en 5 points avec La Batelière

collectif citoyen pour la création d'un coopérative funéraire
20 juillet 2023

La Batelière, une entreprise de pompes funèbres sous forme de coopérative

Précédent
Suivant
Pierre tombale d'une arche funéraire